Exposition Visite Libre Eglise St Martin Du Bernard à Le Bernard du 15 au 17 septembre 2017

Du

15 vendredi septembre 2017

au

17 dimanche septembre 2017

08h00

Eglise Saint Martin (Place De L'abbé Baudry)

Plus d'infos sur l'exposition Visite Libre Eglise St Martin Du Bernard à Le Bernard

Selon l'Abbé Baudry, curé de la paroisse dans les années 1860 et grand érudit, après conversion au christianisme, Le Bernard a été le siège d'un doyenné relevant d'Aizenay. Ce ne fut qu'au Moyen-Age que le doyen se retira à Talmont sous la protection des ducs d'Aquitaine.

L'église actuelle, bâtie au XIIe siècle et placée sous le patronage de St Martin, évêque de Tours, possédait des reliques de St Yves vénérées lors d'un important pèlerinage annuel.

En 1553, comme prieuré, elle relevait de l'abbaye d'Angles dans l'ordre de St Augustin et, desservie par six prêtres avait de 600 à 800 paroissiens.

En mars 1568, les protestants incendièrent l'église, en même temps que celles du voisinage. Seules ses voûtes résistèrent aux flammes. La fin de la guerre civile et les secours donnés par Louis XIII après son passage en Bas-Poitou permirent une restauration extérieure achevée en 1629 comme en fait foi une inscription au-dessus d'une porte latérale. La restauration intérieure, avec notamment l'exécution des cinq retables, ne fut achevée qu'en 1641\. A partir de 1858, une autre restauration importante a été entreprise. La façade et la porte principale ont été remaniées. Une porte latérale sud a remplacé celle située au nord ; la toiture en tuiles de l'église a été refaite. Le clocher a été surélevé et doté d'une couverture d'ardoise en 1872\. Cent ans plus tard, la tempête arrachait la couverture du clocher qui fut remplacée alors par la charpente actuelle recouverte de tuiles.

L'église du Bernard est inscrite à l'inventaire supplémentaire depuis 1927\. L'église St Martin du Bernard est la seule église de Vendée dont les cinq retables de style baroque sont classés « monuments historiques ».

La restauration intégrale de l'église a été entreprise par la commune avec l'aide de l'Etat, de la Région et du Département à partir de 2002\. Elle est aujourd'hui totalement achevée.

Parties à observer :

gros-oeuvre de la fin de l'époque romane, remanié au XIVe et XVe siècle,

contreforts du mur sud,

ouverture d'une fenêtre gothique au chevet avec contreforts,

abaissement du niveau du sol extérieur et rehaussement du sol intérieur,

double coupole du choeur avec modillons,

retable principal avec les statues de St Hilaire et St Augustin ainsi qu'un tableau représentant St Martin sur son lit de mort,

vitrail du chevet représentant St Martin en officier, en évangélisateur et en qualité d'évêque,

autel de la Vierge à gauche dont la statue de ND du Rosaire est du sculpteur luçonnais Remaud,

autel dédié à Ste Madeleine à droite, avec la statue de Ste Thérèse de l'Enfant Jésus,

autel dédié à St Yves dont le retable daté de 1641 marque la fin de la première restauration,

autel dédié à St Louis,

chaire à prêcher de style Louis XV dont l'abat-voix a disparu,

chemin de croix du XIXe réalisé par les religieuses de la maison de Chavagnes à Fontenay,

vitraux représentant St Jean et Ste Catherine d'Alexandrie,

statue de la Vierge du Breuil du XIIIe siècle,

trésor de l'ensemble paroissial Ste Anne des Menhirs (Avrillé, Jard-sur-mer, Le Bernard, Longeville-sur-mer, St Hilaire-la-Forêt et St Vincent-sur-Jard).